Panier

Quels sont les symptômes d'un Turbo en panne ?

Un turbocompresseur en bonne condition réduit efficacement la consommation de carburant tout en augmentant les performances du moteur. Ce dispositif à première approche compliqué rend les automobilistes stupéfiés et ce, même les propriétaires des petites cylindrés à une condition : s'il fonctionne sans défaillance.

Un turbocompresseur défectueux peut entraîner de nombreuses réparations qui souvent s'avèrent coûteuses. Découvrez quels sont les symptômes les plus fréquents lorsque le turbocompresseur tombe en panne et quelles en sont les causes et commentles éviter.

Beaucoup d'automobilistes ignorent les premiers symptômes suggérant que quelque chose d'inquiétant se passe avec le turbocompresseur, cependant c'est la rapidité de votre réaction qui peut limiter les dégâts éviter les grosses dépenses. Peu de gens se rendent compte qu'un turbocompresseur défectueux peut être la cause directe de l'endommagement du moteur.

Découvrez la liste des symptômes d'un turbocompresseur défectueux :

- Perte de la puissance du moteur et fumée noire àl'échappement - ces symptômes peuvent indiquer des fuites dans le système d'admission,

- Secousses du moteur lors de l'accélération - le symptôme le plus courant du blocage du système à géométrie variable,

- L'apparition d'huile dans le système d'admission - un problème d'étanchéité du turbocompresseur,

- Le moteur se met en mode dégradé en appuyant sur la pédale d'accélérateur - grippage du turbo à géométrie variable,

- Bruits métalliques étranges - frottement de la roue de compression contre le carter du turbo, dus à un jeu trop important ou bien mauvais équilibrage (dans ce cas précis le turbocompresseur et HS),

"Sifflement" à l'accélération- la roue du turbo (rotor) ou roue de compression endommagés.

Les causes d'endommagement des turbocompresseurs peuvent être différents. Il existe certains défauts de construction auxquels nous ne pouvons malheureusement pas remédier, mais souvent les propriétaires de véhicules équipés de turbocompresseurs contribuent eux-mêmes à leur dégradation, par exemple par une utilisation inappropriée ou une négligence lors des révisions our réparations chez leurs garagistes.

 

Les règles d’or pour éviter une panne de turbo.

Bien conduire une voiture équipée d'un turbocompresseur est une règle d'or, c'est pourquoi vous trouverez ci-dessous une liste de quelsques-unes à respecter pour prolonger la durée de vie de votre turbocompresseur.

- Après avoir démarré le moteur, utilisez la pédale d'accélérateur doucement jusqu'à ce que l'huile du moteur se réchauffe.

- L'huile moteur froide est dense, ce qui signifie qu'il est difficile de lubrifier tous les composants. Résultat : pas de lubrification de l'arbre du rotor. N'oubliez pas de ne pas quitter votre stationnement immédiatement après avoir mis le contact - attendez quelques instants, laissez le moteur tourner à bas régime. Lorsque vous démarrez la voiture, n'accélérez pas trop avant que le moteur n'ait atteint sa température normale. Il est préférable de ne pas dépasser 2 500 tr/min pour un moteur diesel et 3 000 tr/min pour un moteur à essence pendant les 5 premiers kilomètres.

- Attendez 30 à 60 secondes avant de couper le moteur. Un arrêt de la voiture, moteur tournant à bas régime (surtout après une conduite dynamique) permet au turbocompresseur de réduire le régime et de se refroidir. Peu de gens ne se rendent compte que le turbo peut chauffer au rouge (moteurs à essence). En coupant le moteur chaud, l'alimentation en huile du turbocompresseur s'arrêtera soudainement - il sera privé de lubrification. Les roulements peuvent prendre un coup.

- Utilisez une huile moteur de qualité supérieure et faites la vidange en temps et en heure. Utilisez l'huile recommandée par le constructeur (de préférence synthétique), mais changez-la tous les 10 à 15 000 km ! Nous avons tous connus des cas cas où des moteurs rendaient l'âme à 300 000 km et ceci tout simplement parce que la garagiste recommandait de changer l'huile tous les 30/60 000 km. Si vous ne voulez pas avoir de problèmes avec la turbine et le moteur, faites la vidange au max tous les 15 000 km (synthétique) et 10 000 km (semi-synthétique) . N'oubliez pas que plus l'huile est bonne, la lubrification du moteur sera meilleure, et plus la lubrification est bonne, plus la durée de vie sera longue.

- Changez régulièrement le filtre à air. Imaginez un rotor de compresseur qui tourne jusqu'à 250000 tours/minute... Imaginez maintenant quelques grains de sable qui tombent dedans... Même si la roue de compression était faite d'un matériau le plus dur possible, la saleté qui y tombe peut faire d'énormes dégâts. Il faut donc changer le filtre à air régulièrement, en même temps que la vidange d'huile.

- Assurez-vous d'avoir une bonne lubrification. De nombreux turbocompresseurs sont endommagés par une conduite d'alimentation en huile bouchée. Les fléxibles sont bouchés par des impuretés d'huile usagée. Résultat : pas de lubrification ni de refroidissement du turbocompresseur. Il faut donc vérifier et, si nécessaire, remplacer les conduites d'huile du turbocompresseur.

Il y a quelques années, le diesel était un moteur plus résistant et plus durable que le moteur essence. Les anciens turbocompresseurs, sans électronique, sans géométrie variable étaient pratiquement indestructibles. Le diesel avec turbocompresseur de nos jours est beaucoup plus susceptible d'être endommagé et plus sensible à la façon dont il est utilisé. Il existe des cas de défauts de fabrication qui ont un impact sur la défaillance des turbocompresseurs, les turbos s'usent également comme tout autre composants de nos voitures, mais toujours est-il que leur durée de vie dépend de nous-mêmes en tant qu'utilisateurs.

N'oublions donc pas de prendre soin du bon état du turbocompresseur, car les coûts liés à sa réparation ne se limitent pas à la régénération elle-même. L'application des règles ci-dessus vous permettra de profiter plus longtemps des performances de vos voitures.

Si votre turbo est en panne, vous souhaitez recevoir un devis de réparation ou d'achat d'un turbo échange standard contactez-nous ou vérifiez les disponibilités depuis notre page d'accueil (onglet TURBOS)

Appelez nous

0 805 084 204 06 86 04 20 89 06 79 63 90 15

Contactez nous

Suivez-nous

Politique de confidentialité Conditions Générales de Vente BV AUTOMATIQUES ET DSG BLOG AVIS FAQ